Aller au contenu

L’industrie forestière encore pointée du doigt

L’industrie forestière  encore pointée du doigt

La cohabitation est de plus en plus difficile entre les pourvoiries et les entreprises forestières selon le président de la Fédération des pourvoiries du Québec.  

Bruno Caron souligne qu’il existait autrefois un certain équilibre et un respect mutuel entre les secteurs de la foresterie et de la pourvoirie, mais l’application de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier et la prise en charge de la planification forestière par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a tout changé. 

Le président Caron, demande aux partis politiques de s’engager, en vue des élections d’octobre, à procéder à une modification du Règlement sur l’aménagement durable des forêts afin d’introduire des mesures visant à assurer le maintien des conditions favorables à la préservation et au développement des activités des pourvoiries.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Planète le soir
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75