Aller au contenu
Enquête publique sur la mort de Thomas Audet

Plusieurs témoignages pour la troisième journée

Plusieurs témoignages pour la troisième journée

L'enquête publique entourant la mort du jeune Thomas Audet se poursuit pour une troisième journée au palais de justice de Chicoutimi. 

La journée a débuté par le témoignage de la sœur de Maxime Paty, Mme Karine Patry.

Ce qui ressort principalement de son témoignage c’est qu’elle ne côtoyait pas énormément Maxime Patry et sa conjointe Sarah Ève lors de la vie de Thomas. Elle n’a jamais remarqué de violence physique entre Maxime ou Sarah-Ève ou envers l’enfant.

La coroner a ensuite enchaîné avec l’avis de différents experts.

D’abord, le Dr Yann Dazé, pathologiste judiciaire qui a effectué un rapport 4 jours après le décès de Thomas. Et ensuite la Dre Suzanne Leclerc, Chirurgienne pédiatrique, qui elle aussi a participé à l’expertise.

Les deux ont remarqué différents traumatismes sur le corps de Thomas. Ils en sont venus à la même conclusion. C’est un coup à l’abdomen qui a causé la mort de l’enfant de 22 mois. Les experts s'entendent également pour dire qu’il est peu probable que sa blessure mortelle à l’abdomen ait été causée par la chute à vélo la veille de son décès.

Le corps du petit présentait d’autres lésionsnotamment 3 fractures aux côtes qui étaient en cours de guérison.

Au courant de l’après-midi, la coroner Kamel entendra le Dr Guy Parizeault qui exerce à l’hôpital de Jonquière et à la clinique de pédiatrie du Saguenay, ainsi que deux intervenants de la DPJ également donc ça sera un après-midi assez chargé.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Planète le soir
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75